Publié le 16 Juin 2020

En 2008, les 1450 voix de la liste PS-Verts-citoyens conduite par Patrice-Marie Sève (seulement 158 voix de moins que la liste de Patricia Tordjman en mars dernier) n’avaient pas suffi à provoquer un second tour face à un PC ayant reçu le renfort inespéré d’une association politique (Gentilly à Gauche Autrement) dirigée par un ancien socialiste. Nous pensions qu’en 2020 une gauche non communiste et plurielle avait toutes ses chances d’être au second tour et qu’une nouvelle majorité apporterait la respiration démocratique attendue par beaucoup de Gentilléens.

C’est pourquoi, en octobre 2019, les militants socialistes de Gentilly ont choisi de rejoindre la liste En Avant Tout.e.s conduite par Nadine Herrati. En effet, malgré des désaccords ponctuels avec certaines composantes de ce rassemblement, nous estimions cette liste plurielle capable d’affronter les défis écologiques et sociaux, de rassembler à gauche et d’apporter un véritable renouvellement démocratique à gauche à Gentilly. 

Conscients de la nécessité d’une alliance plus large au second tour pour provoquer une alternance, sans exclure une participation du PC, sous condition que celui-ci soit dépourvu de toute majorité absolue au conseil municipal, nous espérions que les conditions d’un rapprochement avec la liste citoyenne Demain Gentilly seraient réunies.

Nos espoirs ont été déçus. 

À peine quelques jours avant le début du confinement, lors d’un premier tour qui aurait dû être reporté car il n’offrait pas les garanties d’une expression démocratique satisfaisante, notre liste a réalisé un score en deçà de nos attentes (19,3%, 2ème liste) mais qui néanmoins donnait la légitimité à Nadine Herrati de conduire une liste de rassemblement capable de rivaliser avec le PC au second tour.

Les conditions exceptionnelles dans lesquelles se trouve notre pays auraient aussi pu conduire à une union de la gauche sans domination d’aucun parti, décidée dans les quelques heures qui d’ordinaire sont laissées pour des négociations d’entre deux tours. Cette hypothèse a été écartée sans ambiguîté à la fois par les colistiers de Nadine Herrati et par ceux de Farid El Arche.  Un entre-deux tours de plusieurs mois a alors commencé, pendant lequel aucune véritable négociation n’a eu lieu. 

Nous regrettons que parfois obnubilés par un rejet des partis politiques, divisés sur le renoncement à la tête de liste ou l’ancrage à gauche de la liste de second tour, les dirigeants de la liste Demain Gentilly aient, à quelques heures du dépôt des listes, et en dépit d’un vote de leurs colistiers, refusé de rejoindre une liste dans laquelle Farid El Arche ne figurerait pas à la première place.
Confrontés à cet échec, la seule manière à nos yeux de garantir un changement décisif dans la gouvernance de Gentilly, était une alliance avec le PC mais dans laquelle ce dernier aurait renoncé à la majorité absolue qu’il détient depuis 1934.  

Ces conditions n’ont pas été réunies.

Les socialistes de Gentilly ont dès lors majoritairement choisi de ne pas suivre la liste En Avant Tout.e.s dans sa stratégie de second tour.  Un accord avec Nadine Herrati sur une participation socialiste dans la liste fusionnée avec le PC n’a pas non plus été possible.

Depuis lors, un tract de la liste Demain Gentilly ne s’embarrassant pas de la réalité des faits dans son récit des évènements laisse voir tout le chemin qui reste à faire pour un nouveau souffle démocratique à Gentilly.

Nous invitons chacun.e à s'exprimer selon ses valeurs le dimanche 28 juin.

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Repost0

Publié le 18 Février 2018

Rédigé par Guillaume Gaulier @ggaulier

Publié dans #Politique locale

Repost0

Publié le 2 Janvier 2018

Notre tribune dans Vivre à Gentilly de janvier 2018

En laissant aux communes la charge de gérer leur propre rythme scolaire, Emmanuel Macron a mis fin à l’école unique.  En 2018, sur l’ensemble du territoire, des enfants iront à l’école le mercredi, le samedi ou aucun des deux… Au moment de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, en  2013, Gentilly avait choisi en concertation la semaine de 4 jours et demi avec cours le mercredi matin. Cette organisation permettait d'étaler les temps d'apprentissage sur 5 matinées, moments les plus propices au travail scolaire. Et à ce jour nous n’avons aucune étude, aucun bilan qui permettent de justifier le retour à la semaine de 4 jours.

Les problèmes liés à une semaine scolaire de 4 jours sont pourtant toujours effectifs, que ce soit sur la concentration du nombre d’heures de cours journalières ou la fatigue des enfants avec la coupure en milieu de semaine qui désorganise leurs rythmes biologiques du sommeil. Les études menées pour évaluer le niveau de fatigue des plus petits montrent que la réforme des rythmes scolaires n’a pas eu forcément l’incidence qu’on lui prête. Certes, les élèves d’aujourd’hui sont globalement plus fatigués que ceux qui fréquentaient les bancs de l’école il y a quinze ans, mais les causes sont à chercher ailleurs. Selon trois chercheurs des universités de Tours et d'Orléans qui ont étudié en 2016 les effets des nouveaux rythmes scolaires, c’est avant tout la variation des horaires de coucher pendant la semaine et le week-end qui est responsable de cette fatigue.

Le chrono-biologiste, Yvan Touitou, membre de l’Académie de médecine,  partage ce point de vue. Interrogé lors de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, il avait expliqué que la semaine de 4 jours était déjà très fatigante pour les élèves qui passaient alors 6 heures journalières en classe (temps le plus long d'Europe) et qu’un étalement des cours sur 4,5 jours était plus bénéfique. "Ils ont une semaine très courte et des journées très longues mais seulement 144 jours d’école contre 180 chez la plupart de nos voisins européens. Ça les fatigue beaucoup. Il s’agit d’un problème de santé", disait-il.

Dans le contexte actuel il nous semble inadéquat et non avenu de supprimer un système qui peut logiquement être amélioré  en considérant les besoins des parents et les observations des équipes pédagogiques ou périscolaires. A Gentilly, la réforme de 2013 avait conduit à un dialogue approfondi entre les membres de la communauté éducative, et tous les enfants avaient pu découvrir de nouvelles activités enrichissantes. Nous souhaitons donc que soit maintenue la semaine de 4jours et demi à la rentrée prochaine, en demandant bien évidemment le maintien des fonds de soutien.

Petits ou grands nous nous vous souhaitons une année 2018 avec du temps pour vous et du temps pour les autres, du temps pour apprendre et du temps pour rêver.

Frédéric Héritier

 

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #éducation

Repost0

Publié le 2 Octobre 2017

Quand nous écrivons ces lignes la rentrée du conseil municipal n’a pas encore eu lieu. La rentrée scolaire oui. Nous espérons qu’elle aura été réussie. Mais il y a des ombres aux tableaux. A l’école Barbusse par exemple des enseignants manquaient et leur remplacement pérenne pose question. Les enseignants du collège Rosa Parks annonçaient le lundi de la rentrée une grève pour le mercredi. Ils dénoncent les conditions de vie et d’enseignement en péril dans un établissement qui a dépassé sa capacité d’accueil. Les 6ème et leurs parents ont pu s’étonner de l’interdiction de courir dans la cour de récréation. Mais on comprend la consigne quand on connaît la taille de cette cour et les effectifs du collège. Au-delà de la satisfaction des revendications très légitimes des enseignants il doit être mis fin au scandale qui fait que Gentilly dispose d’un collège, construit il y a seulement dix ans, dans l’incapacité d’accueillir tous ses enfants. Pourquoi ne pas avoir mis en place cette année une nouvelle carte scolaire, seule solution à court terme ?

C’est en particulier une condition pour pouvoir continuer à réduire l’évitement scolaire.

ECHOS alternatif non publié :

Pas de conseil municipal mais à la fin de la pause estivale les élus ont eu l’occasion de se rencontrer lors de la commémoration de la libération de Paris et de sa banlieue. Dans son discours Madame la Maire a honoré la mémoire de grandes figures dont les destins sont liés à la seconde guerre mondiale. Elle a notamment évoqué Marie-Claude Vaillant-Couturier, résistante puis députée, et bien sûr Simone Veil. Cette dernière a survécu à l’holocauste a été une grande combattante du droit des femmes et de l’idée européenne. La décision du Président de la République de la faire entrer au Panthéon doit être saluée. Peu de Gentilléens assistent à ces hommages. Il nous semble pourtant que des jeunes Gentilléens pourraient, dans un cadre pédagogique, y trouver leur place. Dans un peu plus d’un an la commémoration de la fin de la Grande Guerre avec l’armistice du 11 novembre 1918 pourrait être une excellente occasion. Avis aux organisateurs mais aussi aux enseignants ! Bonne rentrée à tous.

 

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #VaG

Repost0

Publié le 10 Juillet 2017

 


Le rapport de la Chambre Régionale des Compte présenté au conseil municipal, et publié sur le site de la CRC, peut inquiéter. Le manque de transparence et de nombreux manquements aux règlements sont pointés.

La situation financière est présentée comme très dégradée. La Maire et ses adjoints ont raison de rappeler les changements législatifs qui ont privé Gentilly de recettes (une partie de celles liées au Campus Sanofi) qui auraient dû financer des dépenses lourdes, notamment celles liée à l’ORU du Chaperon Vert. Quoi qu’il en soit il faut agir.

Nous avons évoqué des pistes pour réduire les dépenses sans nuire au service public (investir dans la rénovation des bâtiments municipaux les plus énergivores, mettre l’activité de la caisse des écoles dans le service enfance), il en faudra bien d’autres. Nous avons fait remarquer que la CRC dans un autre rapport pointe le manque d’espaces verts : la réduction de la dette ne doit pas entraver les politiques nécessaires pour remédier à cela aussi.

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Economie, #Politique locale

Repost0

Publié le 13 Juin 2017

Et sur la 10 ième :

 

Bureaux  1   2   3   4   5   6   12 GENTILLY (10)POURCENTAGE
inscrits76778210797769427428825072 
votants304387347368509265375264644,3%
nuls491210661360 
M.Andria, LR192128224611361837,1%
S.Boulkroun, REM48100121771647511970427,2%
P.Savoldelli, COM8986719179313948618,8%
Jl.Laurent, MRC3739473551414329311,3%
M.Panot, FI4254906883614844617,2%

 

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Repost0

Publié le 13 Juin 2017

Petit tableau récapitulatifs des résultats sur la 11ième circonscription.

 

Limité aux 5 premiers candidats par soucis de lisibilité.

Bureaux   7     8     9     10     11  GENTILLY (11)POURCENTAGE
inscrits8308399275046293729 
votants522516558216302211459,7%
nuls4682828 
D.Arrouche, FI647370335929914,3%
M.Jaoen, Eco66618322623811,4%
C.Dos-Santos, Com695545783728413,6%
A.Gaillot, REM180166199298465831,5%
H. de Comarmond, Soc4572539222019,6%
        

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Repost0

Publié le 12 Juin 2017

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Elections

Repost0

Publié le 27 Avril 2017

Ou à tout le moins pas sans que nous ayons fait était en notre pouvoir pour l'empêcher.

 

 

Ils ne passeront pas !

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Repost0

Publié le 27 Avril 2017

Ou à tout le moins pas sans que nous ayons fait était en notre pouvoir pour l'empêcher.

 

 

Ils ne passeront pas !

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Repost0