Vignettes Crit'Air : la métropole oubliée

Publié le 1 Décembre 2016

Le 15 janvier 2017, Paris deviendra la première Zone à circulation restreinte (ZCR) de France. Les véhicules circulant dans la capitale devront obligatoirement avoir une vignette «Crit’Air», un certificat instauré par le ministère de l’écologie et du développement durable.

Cette vignette payante (4.18 euros) est disponible uniquement par internet sur un site dédié.

Dommage qu'une vente dans les kiosques ou les bureaux de tabac ne soit pas prévue : de nombreux internautes se plaignent déjà des délais d'attente pour recevoir leur précieux sésame.

Elle sera non seulement obligatoire pour les Parisiens, mais aussi tous ceux qui viennent en voiture, scooter ou camion sur Paris : les habitants de banlieue, les visiteurs provinciaux et étrangers, mais aussi les personnes handicapées. Attention : la liste des dérogations est très restreinte.
Concrètement ? Du lundi au vendredi de 8h à 20h, les véhicules les plus polluants (ceux qui n'auront pas de vignette) ne pourront plus circuler dans Paris, sous peine d'amende (68 euros pour les automobilistes). Il s'agit des voitures particulières mises en service avant le 1er janvier 1997.

Tous les véhicules sont répartis en 6 catégories. Ces vignettes pourront être utilisées en cas de pic pollution, pour interdire ou autoriser la circulation de certains types de voiture.

La banlieue oubliée

Et la banlieue ? Nous regrettons que la ZCR ne concerne que Paris. La naissance des vignettes «Crit’Air» risque d'être ressentie comme pénalisante pour les non Parisiens, alors que l'enjeu de santé publique est majeur : à Paris, la pollution tue 60 fois plus que l’insécurité routière. Environ 2 500 personnes y meurent chaque année de l’exposition aux polluants atmosphériques, en partie émis par les voitures. Gentilly, coincée entre les deux branches de l'autoroute A6 et le boulevard périphérique, est très concernée !

La ZCR devrait être étendue, en incitant au maximum les Franciliens à se passer de leur véhicule personnel : les aides mises en place par la mairie de Paris (subvention partielle du pass Navigo, gratuité de Vélib', réduction pour l'abonnement Autolib'...) devraient être proposées à tous les habitants d'Ile-de-France pour que la mesure ait un véritable impact à l'échelle métropolitaine. En développant au maximum les transports en commun.

Nous regrettons également que les grosses cylindrées, tels que les 4x4, puissent continuer à rouler dans Paris : les vignettes prennent surtout en compte l'année du véhicule et pas sa puissance.

Toutes les infos pratiques sur les nouvelles vignettes

 

 

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Développement durable, #Grand Paris

Repost 0
Commenter cet article