Publié le 22 Décembre 2006

A lire sur l'affaire Seznec et notre rapport à la justice : "Pourquoi Seznec n'a-t-il pas été réhabilité ?" de Maître Eolas dans son excellent blog Journal d'un avocat. Et aussi l'article de Schneidermann dans Libé : "Le complot invité des JT". Pour prendre un peu de recul face à la réaction médiatique (notamment télévisuelle) à des décisions de justice.

Je comptais écrire quelque chose sur l'annonce par Breton du passage au prélèvement à la source (bien, notamment pour accélerer le versement de la Prime Pour l'Emploi, d'ailleurs dans le projet du PS, pas celui de l'UMP) et surtout sur la non imposition des revenus de 2008 (beaucoup moins bien !). Mais Philippe Weil m'a devancé sur Telos-eu : je vous conseille donc la lecture de "L'an de grâce 2008".

Vous entendez et entendrez de plus en plus souvent parler du déclin de la France, expliqué le plus souvent par le manque de travaille des français (les 35 heures encore !). Déjà en 2002, la droite avait beaucoup utilisé ce discours qui, je le crains, lui profite quels que soient les bilans comparés de la droite et de la gauche (peut-être le sujet d'un prochain article ?). En 2002 Juppé et Sarkozy (entre autres) argumentaient d'ailleurs à partir d'une lecture très superficielle de données statistiques. J'avais réagis dans Les Echos, l'article est encore disponible sur le net : "Les vraies places de la France". Je concluais sur la nécessité d'élargir les critères qui nous servent à juger de la performance des nations. Il n'est en effet pas mal de prendre un peu de recul sur le sujet. En s'interrogeant sur ce qui compte pour notre bien-être collectif. Vous pouvez sur ce sujet lire "Champions du PIB par tête et champions du niveau de vie" : la France n'est peut-être pas beaucoup moins "riche" que les Etats-Unis...

On peut aussi s'intérroger sur le pessimisme profond de nos concitoyens. C'est ce que fait de manière pertinente et humoristique Hugues dans "Les Misérables, le film" 

Bonne lecture !

Voir les commentaires

Rédigé par Guillaume

Publié dans #Opinions

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2006

Notre blog a fêté sa première année le 15 décembre. Avec en ce moment environ 2000 visiteurs par mois et presque 58000 pages vues en 2006 (ce qui place vraisemblablement le site en deuxième position de l'internet gentilléen, derrière le site de la Mairie), le bilan est satisfaisant (voir cet été pour un premier bilan). 

Au palmarès des articles les plus lus cette année on trouve : 1. "Propositions pour introduire concrètement le développement durable dans les règles d'urbanisme (dans les Plan Locaux d'Urbanisme ou PLU)" , 2. "Histoire en images : du Front Populaire aux manifs anti-CPE" , 3. "Sondages, popularité et élection présidentielle" , 4. "Les 35 heures : bilan et perspectives" , 5. "Carte scolaire et mixité sociale"

Le thème du premier article sera à l'honneur encore en 2007 puisque l'enquête publique va s'ouvrir sur le PLU et que les propositions du groupe PS et apparentés concerneront en grande partie les questions de développement durable (y compris la question de la densité).

Concernant le second article, nous mettrons bientôt en ligne de nouvelles affiches tirées de la collection de Michel Dixmier. Nos albums photos s'enrichiront donc encore.

Une mise à jour de l'historique de la popularité est prête. L'historique des élections à Gentilly a lui aussi été completé. Tout cela sera bientôt en ligne.

Sur les 35 heures, l'analyse proposée commence à dater mais comme le sujet reste dans l'actualité, malgré toutes les bétises dites par la droite.... Dommage que le gauche ait tant de mal à faire valoir que les 35 heures ont augmenté le nombre total d'heures travaillées en France. Si comme le dit la droite les 35 heures sont responsables de tous les maux de la France (déficit commercial et faible croissance même si là on incrimine plus facilement l'euro fort,  celui qui n'empêche pas l'Allemagne de battre tous les records d'exportations...), alors comment en cinq ans n'a-t-elle pas supprimé cette réforme? Monsieur Sarkozy a bien été ministre de l'économie, non?

Quant à la carte scolaire, le sujet reviendra bien dans le débat. Les propositions de l'article pour favoriser la mixité sociale restent sur la table.

Avec l'année électorale qui arrive nous espérons passer à la vitesse supérieure en augmentant l'interactivité donc le nombre de commentaires. Enfin si vous voulez...

Profitez des derniers jours de 2006 (jusqu'au 30 décembre) pour vous inscrire sur les listes électorales ou convaincre votre entourage de le faire.

Bonne fêtes et à bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Vie du blog

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2006

Le week-end dernier se sont tenues les élections des représentants des locataires à l'Office HLM Arcueil-Gentilly. L'Association des locataires de l'Office HLM Arcueuil Gentilly  (CSF dans le tableau ci-dessous) a réussi une belle percée : présente depuis un an seulement elle a obtenu la confiance de près de 35% des électeurs. En gagnant un représentant à l'Office elle met fin au monopole de la CNL, proche du PCF.

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Politique locale

Repost 0

Publié le 6 Décembre 2006

Tract du MJS 94, conception par Aurélia.

Voir les commentaires

Rédigé par MJS 94 (Aurélia)

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2006

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2006

Des trois candidats ayant le potentiel pour accéder aux plus hautes fonction Mme ségolène Royal est la seule à incarner une méthode politique postmoderne.

 En effet Mr Lepen est le symbole d'un classicisme politique: notion de valeurs ancrées dans le passé, peur de la nouveauté, de l'étrange donc de l'étranger car véhiculant un savoir nouveau (ne correspondant pas à notre langage) et demandant donc une ouverture et une adaptation dans des nouvelles philosophies.
Mr Sarkozy est résolument moderne. Le modernisme doit beaucoup à une confiance de la part de chaque politique dans son propre génie, une certitude qu'il est le révélateur d'une vérité profonde et qu'il est le premier à le faire.
La conscience postmoderne naît dans une société qui échange des informations, qui corrèle toutes les langues possibles et établit des interrelations entre elles. On pourrait dire que le postmodernisme signifie essentiellement une participation à un champ ou réseau unifié de la vie politique.
La différence la plus profonde réside dans l'attitude envers le langage politique. Les modernistes sont absolument sûrs de leur authenticité; ils croient avoir crée une politique originale et universelle. Pour les postmodernistes, tous les politiques sont à la fois authentiques et non authentiques. Le moderniste est convaincu qu'il a mis au point son propre langage (politique) universel, quand le postmoderniste sait que tout les langages ont déjà été épuisé, et qu'il est à la recherche de nouvelles relations entre eux.

C'est pour cela, vivant dans une société postmoderne, qu'il est dans l'ordre des choses que Mme Royal soit présidente.

                                                                                                            Fred H

Voir les commentaires

Rédigé par Fred H.

Publié dans #Opinions

Repost 0