Publié le 29 Juin 2007

ASSEMBLEE

Le PS se dote de son cabinet,

Jean-Yves Le Bouillonnec à la ville et au logement.

Nouveauté au PS. L'opposition se dote d'un cabinet de 22 membres. A charge pour eux de contrer les différents ministres mais aussi de présenter "des solutions alternatives", a promis Jean-Marc Ayrault.

L'initiative n'a connu qu'un seul précédent sous la Ve République, en 1967 ! Le PS innove donc par la formation d'un cabinet "fantôme", sur le modèle de ce qui se fait en Grande-Bretagne. Un cabinet dont chacun des membres se voit attribuer un secteur précis pour une meilleure efficacité dans l'action politique.

"J'ai proposé une équipe pour animer le groupe socialiste", a expliqué le chef des 204 députés PS Jean-Marc Ayrault lors d'un point de presse, préférant parler d'"équipe" plutôt que de "shadow cabinet". Il s'agira de "s'opposer avec la plus grande fermeté", mais aussi de présenter des "solutions alternatives", a-t-il promis. "Nous ne nous contenterons pas de dire non, nous dirons ce que nous proposons comme solution alternative".

Concrètement, ce contre-gouvernement est composé de 22 vice-présidents de groupe, dont sept femmes, faute de candidates en nombre suffisant. Arnaud Montebourg, ancien porte-parole de Ségolène Royal, devient premier vice-président du groupe en charge de la Prospective, ministère occupé par l'ex-socialiste Eric Besson au sein du gouvernement Fillon. Le fabiusien Philippe Martin devient deuxième vice-président en charge du Développement durable, face au numéro 2 du gouvernement Jean-Louis Borloo.

 La prime a été donnée aux petits nouveaux et aux députés expérimentés, avec un nombre important de "ségolénistes". Tout juste élues le 17 juin, George Pau-Langevin, Sandrine Mazetier et Michèle Delaunay - qui a vaincu Alain Juppé - se voient ainsi attribuer un portefeuille virtuel.

Jean-Marc Ayrault prendra en charge les Affaires étrangères et européennes, face à Bernard Kouchner au Quai d'Orsay.

Par ailleurs, deux porte-parole du groupe socialiste ont été désignés : Aurélie Filippetti, ancienne conseillère de Ségolène Royal, et André Vallini, ancien président de la commission d'enquête parlementaire sur Outreau.

La liste des 22 membres de ce cabinet :

Président : Jean-Marc Ayrault (coordination affaires étrangères et européennes)
Premier vice-président : Arnaud Montebourg (responsable de la commission prospective)
Second vice-président : Philippe Martin (développement durable, agriculture)

Vice-présidents :
François Brottes : responsable de la commission Affaires économiques
Patricia Adam : responsable de la commission de la Défense
Jerôme Cahuzac : responsable de la commision des Finances
Manuel Valls : responsable de la commission des Lois
George Pau-Langevin : immigration et co-développement
Sandrine Mazetier : éducation
Jean-Yves Le Bouillonnec : logement et ville
Victor Lurel : outre-mer
Bernard Roman : institutions
Marisol Touraine : protection sociale 
Gaëtan Gorce : travail
André Vidalies : entreprises
Michèle Delaunay : politique de l'âge, vieillissement
Pascal Terrasse : santé
Martine Lignières-Cassou : transports
Alain Claeys : enseignement supérieur
Jean-Yves Le Deault : recherche
Gérard Charasse : "sans portefeuille", coordination avec les PRG
Geneviève Gaillard : environnement et économie sociale

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Politique nationale

Repost 0

Publié le 28 Juin 2007

Chaque courbe retrace l'évolution de l'écart de popularité entre le PS et l'UMP (*) au cours d'une année d'élection présidentielle.
La courbe continuement décroissante est bien celle de 2007 (courbe en gras).
Celle de 1981 dépasse 80 au début juin (donc après l'élection de Mitterrand).
La courbe la plus basse (sauf à la fin...) est celle de 1995.

(*) (opinion favorable PS - opinion défavorable PS) -(opinion favorable UMP ou RPR - opinion défavorable UMP ou RPR) selon TNS -Sofrès.

Voir les commentaires

Rédigé par Guillaume

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 18 Juin 2007

Jean-Yves Le Bouillonnec (PS) a été réélu dans la 11ème circonscription du Val de Marne avec 62,8% des voix. En forte progression par rapport à 2002.

Pierre Gosnat (PC) a été élu dans la 10ème circonscription avec 64,7% des voix.

Comme cela devient une habitude Gentilly a contribuée plus que sa part à ces résultats :

Sur la partie Gentilléenne de la 11ème circonscription Jean-Yves Le Bouillonnec fait 69,1% (et au delà 71% sur les bureaux 7 et 8), le meilleur score des 4 villes de la circonscription.

A l'Est de Gentilly Pierre Gosnat atteint 67,8%.

La participation a encore baissé par rapport au premier tour (mais les abstentionnistes n'étaient sans doutes pas les mêmes...). Gentilly fait toutefois mieux que les villes voisines : 57,1% de participation sur Gentilly Ouest, à comparer aux 54,4% du total de la 11ème circonscription. La partie Est de Gentilly se distingue moins en terme de participation : 51,8% contre 51,6% pour l'ensemble de la 10ème circonscription.

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 12 Juin 2007

Elections législatives du 17 juin 2007

Déclaration de Jean-Luc LAURENT et Michèle MORANCHEL

pour la 10ème circonscription du Val-de-Marne

Jean-Luc LAURENT et Michèle MORANCHEL, candidats de la gauche unie présentés par le Parti Socialiste, le Mouvement Républicain et Citoyen et le Parti Radical de Gauche remercient chaleureusement les 7928 citoyennes et citoyens qui ont choisi dans la continuité de la campagne présidentielle de Ségolène Royal de leur apporter leurs suffrages.

 

Grâce à vous, nous avons, à partir de notre diversité et de notre unité, commencé à bâtir une force et un levier pour s’opposer à la droite et préparer l’avenir.

 

Bien qu’arrivés en tête de tous les candidats au Kremlin-Bicêtre, les électeurs nous ont placés en deuxième position sur l’ensemble de la circonscription parmi les candidats de la gauche avec 23% des suffrages.

 

Dimanche prochain, nous devons battre la droite dans notre circonscription comme dans tout le pays pour empêcher la toute puissance de l’UMP et l’accaparement de tous les pouvoirs par un seul parti. C’est pourquoi, dans toutes les circonscriptions où les citoyens sont appelés à voter à nouveau dimanche 17 juin, l’ensemble de la gauche, les écologistes et les républicains doivent se rassembler.

 

Dans notre circonscription, Pierre Gosnat, candidat présenté par le Parti Communiste Français a été placé en tête de tous les candidats. Il devient par notre désistement républicain qui permettra ailleurs aussi, d’élire le plus grand nombre de députés de gauche, le candidat de toutes les forces de gauche.

 

Avec le Parti Socialiste, le Mouvement Républicain et Citoyen et le Parti Radical de Gauche, nous appelons donc les électrices et les électeurs qui nous ont apporté leur confiance le 10 juin mais aussi les abstentionnistes beaucoup trop nombreux à reprendre le chemin des urnes et à voter Pierre Gosnat, candidat de toutes les forces de gauche.

 

Par votre vote dimanche 17 juin vous adresserez un message clair pour les cinq prochaines années : le désordre injuste et inégalitaire n’est pas le projet de société dont la France a besoin.

 

        Jean-Luc LAURENT                                        Michèle MORANCHEL

Maire (MRC) du Kremlin-Bicêtre                     Maire-adjointe (PS) d’Ivry-sur-Seine

 

 Le 11 juin 2007

 

www.jeanluclaurent.fr

Jean-Luc LAURENT

30, rue du Général Leclerc

94270 Le Kremlin-Bicêtre

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Politique locale

Repost 0

Publié le 11 Juin 2007

Les résultats nationaux ne sont bons pour personne, sauf pour l’UMP et ses satellites du "Nouveau Centre".

Quid des résultats locaux ? :

 

 - 10ème circonscription (Ivry, le KB, une partie de Vitry et l’est de Gentilly) :

Le PC gardera très certainement son siège (le député sortant, Jean-Claude Lefort, ne se représentait pas). Avec 28,9%, Pierre Gosnat, le maire PC d’Ivry, devance le candidat de l’UMP Philippe Bachschmidt (25,2%) et Jean-Luc Laurent, du MRC, soutenu par le PRG et le PS (23,6%). Le désistement républicain prévaudra certainement, donnant la victoire au PC dans une circonscription ancrée à gauche (anciennement celle de Maurice Thorez).

Le cumul des 6 bureaux de Gentilly sur cette circonscription donne le même ordre d’arrivée. On notera  que le PS (plus MRC) gagne 4 points par rapports à 2002 tandis que le PC en perd 6. Jean-Luc Laurent arrive en tête dans les bureaux 3 (Victor Hugo) et 6 (Pierre Curie, 162 Gabriel Péri). Le PC, qui avait réalisé le « grand chelem » en 2002, reste en tête dans les bureaux 1 (Mairie, Frileuse), 4 et 5 (Courbet). L’UMP est en tête dans le bureau 2 (avec 7 voix d’avance sur Jean-Luc Laurent).

 

- 11ème circonscription (Arcueil, Cachan, Villejuif et l’ouest de Gentilly) :

Jean-Yves Le Bouillonnec, député PS sortant est en ballottage très favorable (29,7%). Arrivé en 2ème position en 2002 derrière l’UMP, il devance cette fois Sophie Simon de l’UMP qui avec 26,9% réalise quasiment le même score que Carine N'Guyen en 2002 (26,7%), tandis que le PC, à 16,9%, recule par rapport à 2002 (22,7%) où il n’avait été distancé par le PS que de 323 voix. Claudine Cordillot, sa candidate, maintient les communistes en tête dans la ville dont elle est maire, Villejuif. Isabelle Tréhou du Modem fait 9,4%, Alain Lipietz des Verts 5%, le FN n’est plus qu’à 3,6%. Comme en 2002, Jean-Yves Le Bouillonnec bénéficiera sans doutes du désistement du PC.

A Gentilly (5 bureaux) le PC devançait le PS de 26 voix en 2002, hier le PS a devancé le PC de 256 voix. L’UMP, en tête en 2002 avec 27%, se place cette fois en deuxième position avec 23% seulement. Le Modem fait 10%, les Verts résistent bien en passant de 8% à 7%. Le PS est en tête sur les trois bureaux du Plateau (7, 8 et 9), le PC sur les deux du Chaperon Vert (10 et 11).

 

- Pour l’ensemble de la ville de Gentilly, on notera que la participation a nettement baissé, passant de 64% en 2002 (et plus de 83% pour les présidentielles) à 58% hier. Toutefois le nombre de votants a augmenté depuis 2002 (de 5432 à 5580), ce qui s’explique par la forte hausse du nombre d’inscrits (+13%). Selon toute vraisemblance les nouveaux inscrits (comme les primo-votants de la présidentielle) ne se sont généralement pas déplacés hier. Les bureaux où la participation a le mieux résisté sont ceux qui ont eu le moins de nouveaux inscrits depuis 2002 (le bureau 1 tout particulièrement dont le nombre d’inscrits a baissé).

Le PS est pour la première fois en tête à Gentilly lors de législatives. Il est à 26% (21% en 2002) devant le PC à 23,7% (30% en 2002) et l’UMP à 23,6% (22% en 2002). Le Modem est à 8,3%. Les Verts à 5,2%. Le FN s’effondre, siphonné par l’UMP (qui cependant progresse peu, probablement à cause de la concurrence du Modem), il est à 3,5% après 9% en 2002.

Voir les commentaires

Rédigé par Guillaume

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 5 Juin 2007

Aujourd'hui, mardi 5 juin, François Hollande s'est rendu à Cachan puis à Villejuif  afin de  soutenir Jean-Yves Lebouillonnec, candidat dans la 11ème circonscription du Val-de-Marne. 8 minutes de film ci-dessous.

" Jean Yves Lebouillonnec est un député qui à montré tout au long de sa mandature, de 2002 à 2007, son opiniâtreté dans le combat face à la droite. Sa présence à l'assemblée nationale est indispensable."  François Hollande

 

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Elections

Repost 0