Publié le 5 Janvier 2016

Notre tribune à paraître dans Vivre à Gentilly

La France a obtenu un très beau succès avec la réussite, au-delà des attentes, de la COP21, mais c’est la communauté internationale toute entière qui semble enfin avoir pris la mesure du défi climatique. Bien sûr rien n’est gagné et nous ne pouvons être certains que les états respecteront, puis amplifieront, les engagements qu’ils ont pris. Tous ont néanmoins accepté un suivi international du respect de leurs engagements. La quasi-totalité des pays, 188[*] pour être précis, sont impliqués, y compris les pays en développement. La faible responsabilité de ces derniers dans les émissions passées de gaz carbonique a été prise en compte, mais ils sont aujourd’hui les principaux contributeurs aux émissions de CO².

Le succès dans la lutte contre le changement climatique ne pourra être obtenu que si la mobilisation se fait à tous les niveaux. Les villes ont un rôle essentiel à jouer : à l’initiative d’Anne Hidalgo les grandes villes de la planète ont d’ailleurs décidé de s’engager fortement.
Chaque citoyen doit pouvoir s’impliquer. C’est pourquoi nous souhaitons qu’à Gentilly une démarche citoyenne pour le climat voit le jour.

Nous avons voté au conseil municipal un vœu porté par le groupe de la majorité appelant à ce type de mobilisation. Le groupe de droite s’y est opposé en faisant mine de ne pas comprendre que la liste de propositions dans le vœu restait à adapter au contexte de notre ville. En dépit du climato-scepticisme résiduel qui s’est aussi exprimé lors du vote nous faisons le pari de l’intelligence : les électeurs de droite comme les électeurs de gauche veulent un environnement sain et une planète en paix. Nous pensons donc qu’une initiative pour l’environnement à Gentilly serait utile, en associant toutes les sensibilités politiques et selon des modalités qui restent à définir. Son but serait de faire naître des améliorations locales à partir d’un diagnostic partagé par une large majorité de citoyens.

Comme pour la COP21 nous estimons que cette COP locale devra s’appuyer sur les principes de transparence (objectifs chiffrés, vérifiables et révisables), de justice et d’efficacité (les efforts doivent être proportionnés aux ressources mais dirigés vers la recherche de l’efficacité maximale). Il ne sera guère possible que des engagements municipaux soient juridiquement contraignants, mais bien sûr les futurs votes aux élections locales pourront être une contrainte sur les décideurs !

Notre rubrique municipale est trop courte pour détailler des propositions possibles : voir cependant sur notre blog www.ps-gentilly.org, qui fête ses 10 ans. En sélectionnant les investissements sur des critères environnementaux (isolation, éclairage public rénové, etc.), en passant à une ville apaisée qui fait toute sa place aux transports doux (dont le vélo qui allie écologie et efficacité en ville) et au végétal (lutte contre l’îlot de chaleur, dépollution), démontrons que nous pouvons allier la préservation du climat, l’amélioration de la qualité de vie et une meilleure utilisation des deniers publics.

L’année 2015 n’a malheureusement pas seulement été marquée par la réussite de la COP21. Elle a aussi été celle de dramatiques attentats à Paris, dont ceux du 13 novembre qui ont endeuillé de nombreux gentilléens. Gageons que la solidarité et la fraternité qui se sont manifestées alors continueront à prévaloir en 2016, année que nous vous souhaitons très heureuse.

[*] En fait 195, mais certains n'ont pas encore fait connaître leur engagement national

Voir les commentaires

Rédigé par G Gaulier

Publié dans #Développement durable

Repost 0

Publié le 1 Janvier 2016

Meilleurs voeux du PS Gentilly

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Repost 0