Publié le 22 Mai 2016

Notre dernière tribune si vous ne l'avez pas lu dans Vivre à Gentilly de mai

Après avoir voté contre une forte augmentation des impôts en 2015, notre groupe, minoritaire au sein de la gauche majoritaire, s’est abstenu sur le budget 2016.

Ce budget comporte à nouveau une augmentation des taux des taxes foncières et d’habitation mais cette fois faible et compensée par une baisse de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Neutralité fiscale donc. Mais étant donnée des ressources dynamiques (contribution de Sanofi, nouveaux logements) il aurait été possible de n’augmenter aucun impôt. La hausse votée nous semble destinée à illustrer les conséquences de la réduction des dotations d’Etat aux communes.

Certes cette réduction des dotations, à terme inévitable pour contribuer à l’équilibre des comptes publics, est trop rapide et prématurée dans une conjoncture économique fragile. L’Etat doit accentuer le soutien à l’investissement, avec plus de mesures comme l’aide aux maires bâtisseurs dont Gentilly bénéficie.

Par ailleurs nous regrettons un programme d’investissement trop peu ambitieux. Quand le chômage est très haut et les taux d’intérêt très bas, l’investissement public est un facteur essentiel de la croissance, et peut même favoriser l’équilibre budgétaire.

Les dépenses liées en particulier à l’Opération de Renouvellement Urbain du Chaperon Vert demeurent il est vrai importantes, mais de nouveaux investissements, à condition qu’ils soient générateurs à termes de nouvelles ressources ou d’économies de fonctionnement devraient être engagés sans attendre (la géothermie maintenant opérationnelle devrait être rentable à terme, la rénovation thermique pourrait l’être plus rapidement). Plusieurs objections sont faites à cette demande d’investissements nouveaux, examinons les :

-La ville est trop endettée. En effet avec une dette de près de 2500 € par habitant, Gentilly creuse l’écart avec par exemple Arcueil qui se situe autour de 1000 € par habitant (en 2014 la dette représentait 3,6 années de recettes fiscales à Gentilly, 1,4 à Arcueil). Il y a une dizaine d’années Gentilly et Arcueil avaient pourtant un endettement similaire (autour de 1500 € par habitant). Il est indiscutable que Gentilly doit redresser sa situation financière. Mais ce n’est pas en réduisant ses investissements ni en augmentant ses impôts qu’Arcueil a assaini sa situation. C’est surtout grâce à la progression de ses bases fiscales, c’est-à-dire les surfaces de bureaux et de logements soumises à l’impôt. Ce développement a été plus limité à Gentilly mais il s’accélère.

-Etant donnée un endettement élevé, les banques refuseraient de prêter plus à Gentilly. Notre commune dispose pourtant d’un patrimoine foncier important. S’il n’est pas possible de le faire valoir alors il faut engager des opérations sur les terrains dont la ville dispose (par exemple ancien collège, en lien avec l’arrivée du métro).

-Les services municipaux ne pourraient assurer le suivi de plus de projets.

Ces obstacles doivent être surmontés. La mutualisation des services et les économies d’échelle que peuvent apporter l’intercommunalité sont une piste. Les limites de la loi qui a créé la Métropole du Grand Paris, divisée en territoires dont le T12 auquel Gentilly appartient avec 23 autres communes, mais surtout les réticences de nombre d’élus, en particulier à droite, ne permettent pas d’être très optimiste. Peut-être alors faut-il se préparer à aller beaucoup plus loin dans la coopération, vers une forme de fusion, avec des communes voisines ?

Voir les commentaires

Rédigé par Guillaume Gaulier

Publié dans #Politique locale

Repost 0

Publié le 3 Mai 2016

débat sur l'europe

Mardi 17, Villejuif aura le plaisir d'accueillir Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, députée européenne, pour une soirée rencontre et débat autour du thème de l'Europe.

Aussi si vous aussi vous vous intéressez à l'avenir de l’Europe et de ses institutions n'hésitez pas à vous inscrire sur la page facebook de l'évènement :

https://www.facebook.com/events/1114109788634474/

Et pour quelques informations supplémentaires sur Christine :

- son site : https://crevaultdallonnesbonnefoy.eu/

- sa page sur le site du parlement européens : http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/124287/CHRISTINE_REVAULT+D'ALLONNES+BONNEFOY_home.html

Voir les commentaires

Rédigé par ps-gentilly

Publié dans #Europe - Monde

Repost 0