Compte rendu du 1er conseil municipal de la mandature

Publié le 31 Mai 2008

Cet article paraîtra bientôt dans le journal des socialistes, des Verts et de cityoyens gentilléens, "Paroles gentilléennes", qui est sous presse !

Chaque trimestre, nous publierons les points essentiels, selon nous, des conseils municipaux auxquels nos élus ont participé. Un compte rendu plus détaillé peut être consulté sur le blog : www.ps-gentilly.org
Le premier conseil municipal, qui s’est tenu le 15 avril 2008, a été riche en décisions.

  • Un lieu de culte musulman

Nous expliquons dans ce journal, comme nous l’avons fait au conseil municipal, nos réserves : non pas sur le principe d’un lieu de culte musulman, tout à fait nécessaire, mais sur les modalités et les choix proposés par la municipalité.
Le projet a été adopté par 26 voix pour et
7 abstentions (dont celles des socialistes et verts).


  • Modification du règlement municipal
Une des modifications proposées abaisse le nombre d'élus nécessaires pour constituer un groupe à 3 au lieu de 5. Cette mesure permet à la minorité de gauche (4 élus) et la minorité de droite (3 élus) d'avoir chacun leur groupe. C’est un effort d'ouverture démocratique apprécié. Le mouvement « Gentilly à gauche autrement » n’a pas annoncé encore son intention de former, ou non, un groupe séparé.

  • Restauration scolaire
Les élus socialistes/verts souhaitaient obtenir un représentant dans « SITO-RESTAU » en charge de la restauration scolaire : ils voulaient y intervenir en faveur de l'amélioration de la qualité des repas et l'introduction progressive du bio. Notre demande a été refusée : les 5 postes (3 titulaires et 2 suppléants) ont été attribués à des représentants de la majorité.
Fatah Aggoune (adjoint à l’écologie urbaine et environnement) a indiqué qu'il constatait sur le marché que les gens n'ont pas les moyens d'acheter du bio. Il alimente ainsi l'idée que le bio est une denrée de luxe réservée aux « bourgeois ».
Nous pensons au contraire qu'il est de la responsabilité de la commune de mettre des produits de qualité, en particulier bio, à porté de tous : c’est possible sans surcoût important en modifiant les circuits d'achat pour favoriser les circuits courts, moins coûteux en énergie.

  • Déchets végétaux
La majorité municipale s’est engagée à mettre en œuvre le ramassage sélectif des déchets végétaux –déjà pratiqué dans plusieurs autres villes de l’agglomération – dans l’année sans augmentation de la taxe d’ordures ménagères. Nous serons attentifs au respect de cet engagement.

  • Subventions aux associations
Le projet du collège Rosa Parks « Je regarde et j'écris ma ville » a des qualités pédagogiques certaines. La participation de la ville à ce projet est approuvée à l’unanimité. Nous regrettons qu’aucun débat ne soit engagé sur les difficultés rencontrées par le collège et son taux d’évitement (plus de 40%).Les élus socialistes et verts ont aussi voté pour le projet d’adduction d’eau potable alimenté par énergie solaire proposé par « l’association malienne de solidarité ».

  • A l’unanimité, les élus ont rejeté la mise en place à Gentilly de la base-élèves : système de fichage des élèves et de centralisation des données les concernant prévu par la loi de prévention de la délinquance.

Rédigé par Paroles gentilléennes

Publié dans #Politique locale

Repost 0
Commenter cet article