Evolution de la population à Gentilly et dans le Val-de-Bièvre

Publié le 3 Janvier 2009

L'INSEE vient de publier les chiffres de la population en France tels qu'ils ressortent du recensement basé maintenant sur des enquêtes annuelles étalées sur un cycle de cinq ans. 
En même temps les populations légales des communes en 2006 sont publiées. Elles sont importantes pour déterminer les dotations publiques versées au communes, le nombre de conseillers municipaux et un grand nombre d'autres décisions.

Intéressons-nous à l'évolution démographique de Gentilly et des six autres communes du Val-de-Bièvre depuis 1999, et même 1990.


De 1990 à 1999 le population du Val-de-Bièvre stagne à environ 182 000 habitants, mais cette stabilité cache un déclin démographique relativement prononcé à Gentilly et surtout Arcueil (qui perd plus de 10% de sa population, 6% pour Gentilly) tandis que le Kremlin-Bicêtre gagne plus de 4 000 habitants (+22%). Villejuif qui pèse environ un quart de la population du Val-de-Bièvre perd en neuf ans un peu plus de 2% de sa population.


Depuis 1999 la population du Val-de-Bièvre s'accroît d'environ 1% par an (+0,6% pour la France) avec cette fois un accroissement démographique généralisé. Si la tendance de croissance s'est poursuivie en 2007 et 2008, le Val-de-Bièvre doit aujourd'hui compter environ 200 000 habitants.

De 1999 à 2006 Arcueil et Gentilly font une fois encore moins bien que la moyenne avec des accroissement d'environ 0,8% par an (les récentes opérations immobilières à Arcueil ne sont pas prises en compte toutefois). Gentilly ne devance que L'Hay-les-Roses dont la population ne s'accroît que de 0,4% par an environ. Fresnes et surtout Cachan font nettement mieux que la moyenne, avec pour cette dernière une croissance supérieure à 1,5% par an aboutissant à un gain de près de 3000 habitants en 7 ans.

 

Au total Gentilly a retrouvé en 2006 sa population de 1990.


Pas d'info sur le détail des variations de population c'est-à-dire sur les parts respectives de l'accroissement naturel (les naissances moins les décès) et des aménagements-déménagements.

On notera que dans le cas de la France l'INSEE indique un solde migratoire limité à +71 000 en 2007, soit environ 30% de la croissance de la population française, ce qui est une exception en Europe : des pays comme l'Allemagne, l'Italie ou l'Espagne ont au contraire des soldes naturels défavorables et des soldes migratoires assez largement positifs.



Tableau 1 : Population municipale des villes du Val-de-Bièvre

Nom de la commune Population municipale 2006 Population municipale 1999 Population municipale 1990
Arcueil 19 129 18 060 20 332
Cachan 27 590 24 766 24 179
Fresnes 25 575 23 133 22 970
Gentilly 17 034 16 118 17 093
L' Haÿ-les-Roses 30 428 29 660 29 746
Le Kremlin-Bicêtre 25 567 23 668 19 344
Villejuif 50 571 47 321 48 362
Val-de-Bièvre 195 894 182 726
182 026

(Source : INSEE)


Tableau 2 : Taux de croissance annuels moyens des populations dans le Val-de-Bièvre
Nom de la commune 1990 à 1999 1999 à 2006 1990 à 2006
Arcueil -1,31% 0,82% -0,38%
Cachan 0,27% 1,55% 0,83%
Fresnes 0,08% 1,44% 0,67%
Gentilly -0,65% 0,79% -0,02%
L' Haÿ-les-Roses -0,03% 0,37% 0,14%
Le Kremlin-Bicêtre 2,27% 1,11% 1,76%
Villejuif -0,24% 0,95% 0,28%
Val-de-Bièvre 0,04% 1,00% 0,46%
(Source : INSEE)



BONNE ANNEE 2009
AUX 17 000 GENTILLEENS,
AUX 200 000 VAL-DE-BIEVROIS (?),
ET A TOUS LES LECTEUIRS DE CE BLOG, QUI VIENNENT PARFOIS DE TRES LOIN
 (notamment du Canada, souvent à la recherche d'info sur une centrale nucléaire... désolé pour eux!)

Rédigé par Guillaume

Repost 0
Commenter cet article