Conflit israelo-palestinien

Publié le 10 Janvier 2009

Ci-dessous la réponse de la section socialiste de Gentilly à une lettre du Comité France Palestine Solidarité de Gentilly, reproduite à la suite. Enfin, un communiqué du PS :



à Marc Prunier président du comité AFPS de Gentilly


Bonjour,

Nous avons bien reçu votre invitation à participer à votre manifestation de samedi prochain.

Comme vous le savez bien sûr, le Parti socialiste a fortement réagi devant l’aggravation de la situation au Proche-Orient. Il a condamné l’escalade militaire induite par l’intervention israélienne, en désapprouvant un « usage excessif de la force ». Nombreux sont ceux au Parti socialiste qui pensent que cette phase dramatique ne résoudra rien, multipliera les souffrances des Palestiniens, particulièrement à Gaza, et pourrait aggraver encore les ressentiments et les conflits dans la région.

Beaucoup d’entre nous estiment que ces évènements dramatiques étaient de plus ce que recherchaient aussi les dirigeants du Hamas, lorsqu’ils ont décidé de rompre la trêve précaire de ces six derniers mois et de reprendre les bombardements intensifs sur les civils israéliens, dont certains tirs sont d’ailleurs parfois retombés sur des habitants de Gaza.

Nous regrettons que cette responsabilité du Hamas, constatée par tous, y compris au sein du Fatah, ne soit même pas mentionnée par votre appel à la manifestation.

Nous sommes nombreux au Parti socialiste à penser que pour que la paix revienne un jour en Israël et en Palestine, les dirigeants israéliens devront accepter de négocier, aussi, avec le Hamas. Encore faudrait-il que ce mouvement, comme le Fatah l’a fait il y a quelques années, reconnaisse l’État d’Israël et cesse d’appeler à sa disparition pure et simple! Mais cette condition minimale n’est absolument pas réalisée et nous nous étonnons que vous n’y fassiez aucune référence dans vos analyses politiques.

Le Parti socialiste est aux côtés des Palestiniens pour qu’ils obtiennent et construisent un état stable et viable à côté d’Israël, et en paix avec ce pays. Nous sommes très sensibles aux drames provoqués par la guerre actuelle à Gaza. Mais tenant compte des termes de l’appel que vous nous avez adressé et de nos divergences d’appréciation, nous ne participerons pas au rassemblement que vous initiez samedi 10 janvier.

Avec nos salutations militantes


Patrice-Marie Sève

Secrétaire de la section gentilléenne du Parti socialiste




LE COMITE FRANCE PALESTINE SOLIDARITE AUX RESPONSABLES DE PARTIS POLITIQUES, DE SYNDICATS ET D'ASSOCIATIONS DE GENTILLY


Nous sommes indignés devant la guerre menée par Israël à Gaza et nous souhaitons qu'avec votre organisation nous organisions une action de protestation à Gentilly.


Après 18 mois de Blocus de Gaza, provoquant une crise humanitaire, manque de médicaments, manque de nourriture, pénurie d’eau….

Après 18 mois de provocation notamment par des assassinats « ciblés », d’incessantes incursions et assassinats en Cisjordanie.

Malgré un accord avec le Hamas comprenant, un cessez le feu mais aussi la levée du blocus de Gaza, Israël n’a fait que renforcer ce blocus.

Depuis le 27 décembre 2008, l’armée israélienne opère les plus violents bombardements jamais subis par les habitants de Gaza. Le 5 janvier on compte déjà, plus de 550 Palestiniens tués et près de 2500 blessés. Et, «ce n'est qu'un début », a prévenu Israël qui a commencé une opération terrestre qui n'épargne pas les civils. C’est un crime de guerre tel que le définit la 4ème convention de Genève.


Depuis 1948, l'État d'Israël n'a respecté aucune des résolutions de l'ONU. Depuis les « accords » d’Oslo la colonisation, la confiscation de territoires n’ont fait que s’intensifier, une politique de transfert de population est mise en œuvre dans et autour de Jérusalem. Israël détient dans ses prisons 11 000 prisonniers politiques palestiniens.


LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS, L’EUROPE ET LES USA SONT COMPLICES


A l'initiative de la France, les Ministres des Affaires Étrangères ont décidé le 8 décembre d'associer davantage l'État d'Israël à l'Union Européenne, malgré la décision de report de vote du Parlement européen. L'Etat d'Israël a compris qu'il pouvait poursuivre et intensifier impunément sa politique de force criminelle contre les Palestiniens: douze jours plus tard il lançait contre Gaza l'opération meurtrière que le Ministre israélien de la Défense Ehud Barak annonçait dès mars dernier.


Nous souhaitons organiser avec vous l’expression de la colère des gentilléennes et des gentilléens et demander :


L'ARRÊT immédiat DU MASSACRE à gaza


LA LEVÉE IMMEDIATE ET TOTALE DU BLOCUS


DES SANCTIONS INTERNATIONALES CONTRE ISRAËL en premier lieu LA SUSPENSION DE TOUT ACCORD D'ASSOCIATION ENTRE L'UNION EUROPEENNE ET ISRAËL


UNE APPLICATION RAPIDE DU DROIT INTERNATIONAL


Nous vous proposons de vous joindre à notre appel à un rassemblement de la population de gentilly devant la poste à 11h samedi 10 janvier s’associant ainsi à la journée international de manifestation pour Gaza.


Ce texte, accompagner de l’appel du collectif national pour une paix juste et durable entre palestinien et israélien (en pièce-jointe), servira de tract d’appel à la population de gentilly Si vous en êtes d’accord avec la signature de votre organisation.

Nous vous proposons aussi de vous joindre à nous pour distribuer ce tract, vendredi soir au RER à partir de 17h30 et samedi matin au marché à partir de 9h.

Nous vous prions d’apporter une réponse à ce courrier avant mercredi 19h.


Salutation militante

Pour le comité AFPS de Gentilly

Marc PRUNIER, président du comité




COMMUNIQUE DU BUREAU NATIONAL DU PARTI SOCIALISTE

ISRAEL-PALESTINE

Le Parti socialiste a toujours poursuivi une politique pour une paix durable au Proche-Orient fondée sur la création d’un Etat palestinien viable et l’assurance de la sécurité pour l’Etat d’Israël, deux Etats qui coexistent et se reconnaissent mutuellement.
C’est au regard de cet objectif que le Parti Socialiste considère qu’il n’existe pas de solution militaire à cette situation mais seulement une solution politique. Il condamne aujourd’hui fermement l’intervention terrestre israélienne en réponse aux tirs de roquettes du Hamas sur le Sud d’Israël qu’il a toujours condamnés.
Aujourd’hui, l’offensive militaire continue et fait des centaines de morts et de blessés dans la population civile à Gaza, qui connaît une situation humanitaire effroyable.
Cette escalade de violence met en danger toute la région, et, au-delà, peut avoir des répercussions jusque dans notre pays.
Le Parti socialiste exige un cessez-le-feu immédiat, un couloir humanitaire, le retrait des troupes israéliennes hors de Gaza, l’arrêt des tirs de roquette sur Israël et l’installation d’une force internationale de protection. Les socialistes demandent au Président de la République et au gouvernement français de porter au Conseil de Sécurité de l’ONU de manière coordonnée avec l’Europe, l’exigence d’une résolution contraignante pour les deux parties sous peine de sanctions.
Le Parti socialiste considère que c’est toute la communauté internationale qui doit se mobiliser pour aider les protagonistes à trouver une solution de paix durable dans la région.
Au-delà, le Parti Socialiste souhaite que l’action diplomatique de la France puisse se développer dans le cadre européen et travailler avec à la nouvelle administration américaine pour trouver ensemble une solution internationale pérenne au Proche-Orient.
Le Parti Socialiste propose une réunion exceptionnelle du Parti socialiste européen (PSE) pour aboutir à une position commune des socialistes dans toute l’Europe.

 

Voir aussi le communiqué national du Parti socialiste

Compte rendu du comité Palestine de Gentilly du 8/9/08

Rédigé par ps-gentilly

Repost 0
Commenter cet article