Jancovici à Gentilly : le choc climatique

Publié le 21 Octobre 2006

Pour beaucoup des participants à la conférence-débat avec Jean-Marc Jancovici le 17 octobre, il y aura un avant et un après. La démonstration claire de l'ampleur des menaces climatique et énergétique a été un veritable choc pour certains..
J'espère pouvoir mettre en ligne prochainement le support de la présentation du 17 octobre (voir ICI) mais évidemment il manquera l'humour et la passion de Jancovici. Allez donc visiter son site pour en savoir plus, notamment sur les dates de ses prochaines conférences. Nous esperons que beaucoup de sections socialistes inviteront Jean-Marc Jancovici (avis aux militants qui visitent notre site).  Par ailleurs, il faut absolument lire "Le plein s'il vous plait", écrit avec Alain Grandjean.
Plus de 60 personnes étaient présentes le 17 octobre, ce qui est très bien pour un débat à Gentilly, d'autant qu'avait lieu à la même heure le premier débat télévisé des socialistes pour l'investiture... ainsi que OL-Dynamo de Kiev...
Vous trouverez quelques photos de notre conférence-débat sur cet album.
Par ailleurs, je vous propose d'essayer de porter le message de Jancovici (en gros : point de salut hors de l'instauration d'une taxe sur la consommation d'énérgie, faible au départ mais dont on programmerait l'augmentation régulière) dans le PS et dans l'opinion. Pour cela bombardez de question le site du PS qui collecte les questions parmi lesquelles seront choisies celles à poser aux candidats à l'investiture lors du prochain débat, le 24 octobre. J'ai commencé en postant cela :
"Pour que la croissance que vous appelez de vos voeux soit compatible avec les équilibres environnementaux (notamment qu'elle ne conduise pas à l'épuisement des ressources non renouvelables et au risque climatique maximal) êtes vous prêt à mettre en place une véritable fiscalité environnementale qui comprendrait une taxe CO2 à un taux croissant dans le temps (compensée par exemple par une baisse des taxes sur le travail). Taxe à laquelle n'échapperait pas les transports routiers et aériens et concernerait autant les entreprises que les particuliers. ".
A votre tour.

Rédigé par Guillaume

Publié dans #Développement durable

Repost 0
Commenter cet article