Résultats du premier tour des législatives dans les 10ème et 11ème circonscriptions du Val de Marne et à Gentilly : le PS en progression

Publié le 11 Juin 2007

Les résultats nationaux ne sont bons pour personne, sauf pour l’UMP et ses satellites du "Nouveau Centre".

Quid des résultats locaux ? :

 

 - 10ème circonscription (Ivry, le KB, une partie de Vitry et l’est de Gentilly) :

Le PC gardera très certainement son siège (le député sortant, Jean-Claude Lefort, ne se représentait pas). Avec 28,9%, Pierre Gosnat, le maire PC d’Ivry, devance le candidat de l’UMP Philippe Bachschmidt (25,2%) et Jean-Luc Laurent, du MRC, soutenu par le PRG et le PS (23,6%). Le désistement républicain prévaudra certainement, donnant la victoire au PC dans une circonscription ancrée à gauche (anciennement celle de Maurice Thorez).

Le cumul des 6 bureaux de Gentilly sur cette circonscription donne le même ordre d’arrivée. On notera  que le PS (plus MRC) gagne 4 points par rapports à 2002 tandis que le PC en perd 6. Jean-Luc Laurent arrive en tête dans les bureaux 3 (Victor Hugo) et 6 (Pierre Curie, 162 Gabriel Péri). Le PC, qui avait réalisé le « grand chelem » en 2002, reste en tête dans les bureaux 1 (Mairie, Frileuse), 4 et 5 (Courbet). L’UMP est en tête dans le bureau 2 (avec 7 voix d’avance sur Jean-Luc Laurent).

 

- 11ème circonscription (Arcueil, Cachan, Villejuif et l’ouest de Gentilly) :

Jean-Yves Le Bouillonnec, député PS sortant est en ballottage très favorable (29,7%). Arrivé en 2ème position en 2002 derrière l’UMP, il devance cette fois Sophie Simon de l’UMP qui avec 26,9% réalise quasiment le même score que Carine N'Guyen en 2002 (26,7%), tandis que le PC, à 16,9%, recule par rapport à 2002 (22,7%) où il n’avait été distancé par le PS que de 323 voix. Claudine Cordillot, sa candidate, maintient les communistes en tête dans la ville dont elle est maire, Villejuif. Isabelle Tréhou du Modem fait 9,4%, Alain Lipietz des Verts 5%, le FN n’est plus qu’à 3,6%. Comme en 2002, Jean-Yves Le Bouillonnec bénéficiera sans doutes du désistement du PC.

A Gentilly (5 bureaux) le PC devançait le PS de 26 voix en 2002, hier le PS a devancé le PC de 256 voix. L’UMP, en tête en 2002 avec 27%, se place cette fois en deuxième position avec 23% seulement. Le Modem fait 10%, les Verts résistent bien en passant de 8% à 7%. Le PS est en tête sur les trois bureaux du Plateau (7, 8 et 9), le PC sur les deux du Chaperon Vert (10 et 11).

 

- Pour l’ensemble de la ville de Gentilly, on notera que la participation a nettement baissé, passant de 64% en 2002 (et plus de 83% pour les présidentielles) à 58% hier. Toutefois le nombre de votants a augmenté depuis 2002 (de 5432 à 5580), ce qui s’explique par la forte hausse du nombre d’inscrits (+13%). Selon toute vraisemblance les nouveaux inscrits (comme les primo-votants de la présidentielle) ne se sont généralement pas déplacés hier. Les bureaux où la participation a le mieux résisté sont ceux qui ont eu le moins de nouveaux inscrits depuis 2002 (le bureau 1 tout particulièrement dont le nombre d’inscrits a baissé).

Le PS est pour la première fois en tête à Gentilly lors de législatives. Il est à 26% (21% en 2002) devant le PC à 23,7% (30% en 2002) et l’UMP à 23,6% (22% en 2002). Le Modem est à 8,3%. Les Verts à 5,2%. Le FN s’effondre, siphonné par l’UMP (qui cependant progresse peu, probablement à cause de la concurrence du Modem), il est à 3,5% après 9% en 2002.

Rédigé par Guillaume

Publié dans #Elections

Repost 0
Commenter cet article